Home Contact
Acceuil
About Zaka News Projects Zaka in the UK Zaka Worldwide Photos Video Donations
    Infos
 
ONU : nouvelle reconnaissance de ZAKA
02 Feb, 2016
Après 4 ans d'efforts diplomatiques l'organisation ZAKA a obtenu le statut officiel de Conseiller et Observateur de l'ONU.


ZAKA avait déjà été reconnu par l'ONU en 2005 en tant qu'organisme international, œuvrant pour des causes communes avec l'ONU et véhiculant les mêmes valeurs. Il y a quatre ans, ZAKA avait demandé le statut de conseiller et observateur. Cette décision relève d'une commission spéciale comptant notamment les pays : Iran, Soudan, Venezuela, Cuba, Turquie, Chine, Russie, Pakistan, Uruguay, Burundi, Grèce, USA et Israël. Chaque fois qu'elle avait été soumise, cette proposition avait été rejetée.

Il y a six mois, la commission a accepté, suite à un vote, de reconnaitre l'organisation PRC (siégeant à Londres et apparentée au Hamas, promouvant la propagande anti-israélienne en Europe) et de rejeter la demande de ZAKA d'obtenir un statut similaire. Ce refus avait été argumenté par des questions provoquantes comme : "Est-ce que vous agissez aussi dans les Territoires occupés?", ceci bien que le délégué de ZAKA en Amérique du nord, Zvi Gluck ait répondu à toutes les questions et expliqué que ZAKA œuvrait là où il pouvait être utile, sans discrimination de religion, nationalité, race ou sexe. Il avait ajouté que lors d'accidents de la route ou de catastrophes, ZAKA était venu en aide à des Palestiniens.

La délégation israélienne, en coordination avec son homologue américain a décidé de réitérer la demande de ZAKA en janvier 2016. Au cours des derniers mois, une campagne diplomatique à ce sujet a été menée dans plusieurs pays pour assurer le soutien des pays membres de la commission. Les ambassadeurs d'Israël dans le monde ont été mobilisés par Mme Hotobeli, adjointe du ministre des Affaires étrangères et par Dori Gold, directeur du ministère pour sensibiliser et convaincre les pays membres de la commission.


La délégation précédente d'Israël à l'ONU, dirigée par l'Ambassadeur Ron Prosor et la délégation actuelle présidée par l'Ambassadeur Danny Danon, son adjoint David Roth et leurs collaborateurs, ont mené le combat en première ligne et ont rencontré des dizaines de délégués à l'ONU. D'autre part, ils ont pu organiser des rencontres personnelles entre Matti Goldstein, responsable du département international de ZAKA et des délégués, au siège des Nations Unies. Matti Goldstein a pu rencontrer les représentants de chaque pays siégeant à la commission et exposer l'activité internationale de ZAKA auprès de victimes de dizaines de sinistres et attentats dans le monde, de toute race, nationalité et religion.

Mme Hotobeli a tenu des entretiens personnels avec certains ambassadeurs à ce sujet. Le grand rabbin de Russie, Berel Lazar est également intervenu auprès du ministère des Affaires étrangères dans son pays, en faveur de cette décision.

C'est ainsi que la décision a été approuvée mardi soir, à l'unanimité et sans objection. Elle sera entérinée lors de la prochaine réunion d'ECOSOC en février. Cette décision, fruit d'une longue lutte diplomatique représente une victoire du gouvernement israélien à l'ONU. Grâce à ce nouveau statut, ZAKA pourra entrer librement dans les immeubles de l'ONU à New York, Genève, Paris et Vienne. À ce titre, l'organisation pourra également participer à des congrès, débats et rencontres. En outre, ZAKA rejoindra la liste prestigieuse des conseillers auprès d'ECOSOC qui réunit 54 pays membres. ECOSOC est préposé à des sujets économiques et sociaux concernant notamment la santé et l'éducation.

Tzippy Hotobeli – adjointe du ministre des Affaires Étrangères s'est félicité de cette décision : "Je félicite les équipes du ministère et de notre ambassade à l'ONU, dirigée par Danny Danon qui ont réussi à obtenir la décision de reconnaitre ZAKA comme conseiller à l'ONU. J'ai eu le plaisir de rencontrer Yehuda Meshi Zahav, président de l'organisation et de soutenir autant que possible la décision. ZAKA est un organisme d'importance primordiale qui s'acquitte de sa mission 24h sur 24 et il est naturel qu'il fasse partie d'une organisation internationale telle que l'ONU.

Yehuda Meshi Zahav : " La reconnaissance de l'ONU envers notre mission sacrée, accomplie sans discrimination religieuse ou nationale auprès d'hommes et de femmes est un grand honneur pour l'État d'Israël en général et particulièrement pour ZAKA et ses bénévoles. Les résultats de l'activité humanitaire de ZAKA à travers le monde assortis d'une manœuvre diplomatique délicate et complexe ont permis cette reconnaissance officielle."

Danny Danon, ambassadeur d'Israël à l'ONU : "Il s'agit d'une immense victoire pour la diplomatie israélienne. ZAKA est un symbole des valeurs morales de notre pays et son admission à l'ONU en est la preuve évidente pour le monde entier." Le ministre a ajouté : "ZAKA est ainsi entrée au parlement des nations".

Matti Goldstein, directeur du département international de ZAKA : "Après des années de travail dans des dizaines de catastrophes et attentats dans le monde entier, après avoir apporté notre aide à toute personne en ayant besoin, nous avons obtenu un statut privilégié qui permettra à ZAKA d'augmenter son activité positive dans le monde.

ZAKA remercie le ministère des Affaires Étrangères, la délégation israélienne à l'ONU, présidée par Danny Danon et son adjoint David Roth ainsi que leurs fidèles collaborateurs, Nelly Shilo et Nadav Yisod, pour avoir fourni des efforts incessants et un travail de tous les instants afin d'obtenir ce statut. Ce statut permettra à l'organisation ZAKA d'étendre son activité dans le monde ainsi que d'approfondir la collaboration étrangère et avec d'autres organismes de sauvetage.

      Next »
 
01.05Unis pour sauver
20.03ZAKA en Turquie
RSS
 
27.05.2012 - Rejoignez-nous sur Facebook
 
© Zaka-Europe 20 bis rue Louis Philippe - 92200 Neuilly-sur-Seine – France- Téléphone : 01 74 900 600     | contact@zaka-fr.org
Directeur Zaka-France : Eliahou Michel Touboul  ||  Créé par rivyon