Home Contact
Acceuil
About Zaka News Projects Zaka in the UK Zaka Worldwide Photos Video Donations
    Infos
 
Corps après corps, une mère et ses quatre filles, ont été évacuées par les bénévoles de ZAKA d’un appartement incendié à Jérusalem.
01 Jan, 2017
En fin d'après-midi, dimanche (1.1.17), des volontaires de ZAKA ont été appelés route d'Hébron, à Jérusalem où une mère et ses quatre enfants ont été retrouvés morts. Le département médico-légal de la police israélienne a ouvert une enquête pour déterminer la cause des morts tragiques.


Même les volontaires de ZAKA qui sont hélas devenus habitués à assister à des scènes difficiles, ont estimé que c'était différent. "Je me suis souvenu des scènes au restaurant Sbarro", a noté Natan Koenig, un volontaire vétéran de 20 ans à ZAKA Jérusalem, se référant à l'attentat suicide de 2001. «La scène, les corps brûlés des enfants, l'odeur dans l'air, la scène difficile m’a ramené des années en arrière à l’attentat du restaurant Sbarro».


Après avoir attendu plusieurs heures sur les lieux pendant que la police israélienne effectuait leurs enquêtes médico-légales, les volontaires ZAKA ont finalement été autorisés à entrer dans l'appartement où ils ont effectué leur travail sacré d'honorer les morts sur une scène difficile à supporter.


Avec des larmes aux yeux, le commandant ZAKA Jérusalem Bentzi Oering a évacué le corps d’une enfant de deux ans dans ses bras. Oering, qui a été témoin d'innombrables attentats terroristes horribles et d'autres incidents dans la capitale depuis des décennies, ne pouvait pas contenir les larmes et s'est effondré dans les bras de son fils, Yéhiel Oering, qui est également un volontaire ZAKA Jérusalem.


Le bénévole Zaka Jérusalem, Shalom Klein: "C'est une des scènes les plus choquantes. Je suis arrivé sur les lieux de l’incendie et les voisins m'ont amené au balcon de l'appartement. La mère était morte. Les quatre enfants ont été brûlés à mort. La vision de la scène a été très dure. Malgré mes nombreuses années de bénévolat à ZAKA, c'est l'une des scènes les plus difficiles et cruelles que j'ai vu. Les volontaires de ZAKA Jérusalem se sont occupés des corps et recueillis les restes.


Crédit photo: Moshe Mizrachi Photos gratuites, crédit photo obligatoire

     
 
01.05Unis pour sauver
20.03ZAKA en Turquie
RSS
 
27.05.2012 - Rejoignez-nous sur Facebook
 
© Zaka-Europe 20 bis rue Louis Philippe - 92200 Neuilly-sur-Seine – France- Téléphone : 01 74 900 600     | contact@zaka-fr.org
Directeur Zaka-France : Eliahou Michel Touboul  ||  Créé par rivyon