Home Contact
Acceuil
About Zaka News Projects Zaka in the UK Zaka Worldwide Photos Video Donations
Localisation et secours

Dispositif national de repérage et secours animé par des volontaires. Les volontaires interviennent régulièrement dans des activités de recherche de personnes disparues. Unités de sauvetage spécialisées telle que l'unité de sauvetage en montagne, l'unité de motards pompiers, unité d'hommes grenouilles et unités de chiens chercheurs.



Unité de localisation de disparus
La structure et de le déploiement des unités permettent la mobilisation et l’intervention rapides de centaines de volontaires dans des missions de recherche de disparus. Les unités peuvent mobiliser de nombreuses forces et sont équipées du meilleur matériel nécessaire aux recherches.



Unité de sauvetage
Des volontaires formés dans le cadre d'un cours spécialisé du Commandement de la défense civile sont en mesure d'apporter une assistance complète aux forces militaires en cas d'événements avec nombreux blessés et nécessitant un nombre important de professionnels.



Unité d'alpinisme
Sous-unité de l'unité de sauvetage, chargée du sauvetage en montagne. Des volontaires sélectionnés pour leurs capacités physiques et leurs connaissances médicales ont été formés dans le cadre d'un cours spécialisé pour intervention immédiate dans le cadre de désastres en environnements naturel et urbain.



Unité de motards pompiers
Les meurtriers attentats terroristes ont souvent laissé les forces de secours impuissantes. Lors d'attentats tel que ceux perpétués à Meggido et à Karkour, les volontaires se sont trouvés impuissants pour apporter de l'aide aux victimes, face aux autobus en flammes. Il en est de même dans les accidents de la route avec incendie de véhicules ou dans les incendies d’appartements, lorsque les flammes empêchent les secouristes d’extraire les victimes. Les secouristes ont dû attendre la venue des pompiers pour se frayer une voie d'accès, en ne pouvant que regarder les flammes dévorantes.

L'association a donc décidé de la création d'une unité de choc constituée de motards pompiers équipés de lances d’incendie à pulsations, de fabrication allemande et capables d’envoyer, par énergie cinétique, de l’eau à une vitesse de 430 km/h. Ainsi propulsée, elle vient rapidement à bout du feu.

Le but de ces opérations est de pouvoir rapidement dispenser des soins médicaux. Les motos sont un moyen d'intervention efficace, grâce à la facilité de circulation et à la propulsion rapides des jets. Les motos se sont avérées particulièrement efficaces face aux incendies domestiques et autres situations d'urgence.

Lors d'un exercice mené le jour de l'attentat de Karkour, un véhicule incendié dans le désert de Judée a été éteint en trois pulsations. Au cours de l'exercice, on a pu constater que l'extinction de sept gros pneus incendiés été obtenue en quatre pulsations. D'autre part, l'exercice a démontré que le premier jet d'eau réduisait la température de 50 %, ce qui permettait aux secouristes de s'approcher des victimes. Là aussi, quelques secondes font la différence entre vies sauvées et mort dans l’incendie.



Unité d'hommes grenouilles
Des plongeurs confirmés à différents niveaux et équipés d'un matériel de plongée permettant des interventions immédiates, se consacrent à la recherche de baigneurs ou marins en détresse.

L'initiative de la création de cette unité est né d'une nécessité à laquelle ont fait face les dirigeants des services de secours de Zaka. Au cours de la recherche de Maître Moshé Kaniel, noyé à Tel Aviv en 2005, des centaines de volontaires ont ratissé la côte, à pied, tandis que des drones survolaient les lieux, mais aucune recherche ne s'est effectuée en mer, par manque de personnel qualifié. L'association Zaka a vite tiré des conclusions et 30 jours après que le corps ait été retrouvé, l'unité des plongeurs de Zaka était inaugurée à sa mémoire. Parmi les volontaires, on trouve des plongeurs des commandos de la marine, des médecins, avocats et économistes qui considèrent que c’est un honneur de faire partie des bénévoles de l'association.



Unité de chiens chercheurs
Depuis un an, l'activité de l'unité des chiens chercheurs s'inscrit ans le cadre des unités de repérage et de secours de Zaka.

Les caractéristiques très spécifiques des chiens et les conditions d'entraînement rigoureuses ne permettent pas l'élevage de plus de 10 chiens, intervenant dans des dizaines de missions de recherche et repérage de vieilles personnes, de malades d'Alzheimer perdus, de personnes disparues à tendances suicidaires et autres cas où ils peuvent être utiles pour sauver des vies humaines à travers le pays.

Un chien secouriste peut détecter à grande distance, par son flair, les traces d’une personne en détresse ou un corps (jusqu'à 48 h après le décès). Le maître chien conduit le chien face au vent, qui véhicule des odeurs auxquelles l'homme est insensible. Le chien filtre les odeurs et distingue entre les odeurs immobiles (la victime) et les odeurs mobiles (secouristes et particuliers). Le chien n'a pas besoin de voir la victime, ses capacités ne sont donc pas entamées par l'obscurité ou le fait que la victime est dissimulée. Dès la détection d'une odeur, le chien guide son maître jusqu'à sa source de l'odeur, s'assied et aboie.

Au cours des opérations de recherche, les chiens sont répartis en zones. Ils sont dressés pour repérer des pistes d'odeurs en parcourant la zone dans sa largeur, tandis que le maître suit la piste du chien et examine son comportement.

Les chiens peuvent confirmer la présence ou l'absence dune victime sur une zone de 500 m² en cinq minutes, même lorsqu'il s'agit d'un terrain avec ronces et rochers qui ne peut être ratissé à pied.
01.05Unis pour sauver
20.03ZAKA en Turquie
RSS
 
27.05.2012 - Rejoignez-nous sur Facebook
 
© Zaka-Europe 20 bis rue Louis Philippe - 92200 Neuilly-sur-Seine – France- Téléphone : 01 74 900 600     | contact@zaka-fr.org
Directeur Zaka-France : Eliahou Michel Touboul  ||  Créé par rivyon